Vous êtes ici

Questions fréquentes

Questions fréquentes

Je suis toujours
perplexe...
j'ai besoin d'aide!

Vous trouverez ici des réponses aux questions les plus fréquentes relatives à votre assurance. Cette liste n'est pas exhaustive. Si vous n'y trouvez pas la réponse à vos questions, contactez-nous directement par le biais du formulaire de contact. 

  • On line : vous pouvez calculer votre prime grâce à la rubrique « calculez votre prime » et nous transmettre votre proposition en ligne ou l'envoyer par courrier.
  • Par téléphone: appelez-nous, nous vous enverrons volontiers une offre. Tél. N° : 0800 808 848

Si vous êtes salariés et travaillez au moins 8 heures par semaine, vous êtes alors obligatoirement assuré contre les accidents professionnels et non professionnels par l’intermédiaire de votre employeur. Vous avez la possibilité de suspendre votre couverture «accidents» et de bénéficier ainsi d’une prime réduite. Pour ce faire, il vous incombe de nous apporter la preuve (attestation de votre employeur ou de votre assureur LAA) que vous êtes entièrement assuré conformément à la loi sur l’assurance accidents. La suspension du risque «accidents» intervient sur demande écrite de l’assuré et déploie ses effets au plus tôt le premier jour du mois qui suit cette demande. 

Vous êtes obligatoirement assuré contre les accidents professionnels et non professionnels par l’intermédiaire de la SUVA.
Vous avez la possibilité de suspendre votre couverture «accidents» et de bénéficier ainsi d’une prime réduite.
Pour ce faire, il vous incombe de nous adresser un décompte chômage afin que nous puissions suspendre ce risque jusqu'au 30ème jour suivant la fin de l'indemnisation. 

Oui, si vous vous acquittez à l’avance de vos primes, vous bénéficiez des rabais suivants :

2 % en cas de paiement annuel.
1 % en cas de paiement semestriel.

Le montant des primes est fixé en tenant compte des coûts de la santé dans les différents cantons ou régions selon la LAMal. Le lieu de résidence est déterminant. L'adaptation des primes intervient dès la date de la communication, mais au plus tôt dès le changement effectif de domicile.    

Modifier mes coordonnées.

La réduction de prime dans l'assurance obligatoire des soins représente une aide financière et chacun peut en bénéficier sous certaines conditions. Ce sont les cantons qui fixent les conditions d'obtention ainsi que les montants. Son but est d'aider les personnes dont la situation financière est précaire. Le montant de la réduction de prime dépend du revenu et de la fortune de la personne assurée, donc de sa situation financière.

N'hésitez pas à vous adresser à l'agence cantonale/communale de votre lieu de domicile, car cette aide est accessible à tous et n'est pas remboursable (liste des adresses)

Si vous avez conclu l’assurance obligatoire des soins auprès de notre caisse maladie, vous êtes assuré de la manière suivante pour les traitements à l’étranger :

  • si vous voyagez dans un pays de l'Union Européenne ou membre de l'AELE, et conformément aux Accords bilatéraux, les prestations sont octroyées pour les traitements en cas d'urgence, et pour autant qu'un retour en Suisse soit inapproprié, à hauteur de ce que le pays du lieu de séjour, prendrait en charge pour ses propres résidants.
  • si vous vous trouvez dans un pays non membre de l'Union Européenne ou de l'AELE, elle couvre les coûts des traitements effectués en cas d'urgence et pour autant qu'un retour en Suisse soit inapproprié, jusqu'à concurrence du double du montant qui aurait été payé si le traitement avait eu lieu en Suisse, dans son canton de domicile.

Il vous suffit d'en donner l'autorisation au moyen du formulaire ad'hoc et vos factures seront débitées de votre compte bancaire ou postal. N'hésitez plus, remplissez le formulaire de demande LSV / formulaire de demande Debit Direct puis renvoyez-le-nous sans tarder. Dès activation de ce mode de paiement une confirmation écrite vous sera adressée. 

Nous n'assurons plus les personnes domiciliées à l'étranger. L'office fédéral de la santé publique OFSP a exempté notre caisse maladie d'appliquer les accords bilatéraux à compter du 1er janvier 2004 étant donné que notre effectif n'atteint pas 100'000 assurés. 

Les médicaments sont pris en charge par l’assurance obligatoire des soins s’ils sont inscrits dans la liste des spécialités ou dans la liste des médicaments avec tarif.  

Une participation de 20% est prélevée lorsqu’il s’agit d’un médicament original et qu’il existe un générique à un prix inférieur de 20% par rapport à l’original. 

  • le traitement doit avoir valeur de maladie ou d’accident (LPGA)
  • prescrit par un médecin selon les conditions de l’OPAS
  • le fournisseur de soins doit être reconnu.

Oui, la quote-part est indépendante de la franchise choisie.